Mise en place nationale d’un outil d’évaluation de la gestion des aires protégées au Tchad

Un nouvel outil pour le suivi régulier des aires protégées

Le Programme APEF, avec le Ministère de l’environnement du Tchad et en collaboration avec ses partenaires, a lancé la formation et l’utilisation de l’outil IMET pour soutenir la planification, le suivi et l’évaluation des aires protégées.

Cet outil –Integrated Management Effectiveness Tool  (IMET)- a pour objectif de favoriser, auprès des équipes de gestion des parcs, l’adoption d’une approche axée sur les résultats, grâce à des paramètres qui décrivent et quantifient la qualité de la gestion d’une aire protégée.

Les premières réalisations au Tchad  

Depuis le 18 octobre 2021 Babakar Matar Breme, expert national accrédité par l’OFAC (Observatoire des Forêts de l’Afrique Centrale) est accompagné dans la première partie du travail par Donald Djossi, expert de l’OFAC. Ils ont pour objectif global de conduire l’évaluation IMET dans 5 aires protégées du Tchad, et de consolider les résultats de chaque aire protégée afin de produire l’analyse IMET à l’échelle nationale du réseau national des Aires Protégées.

Avec l’appui technique et financier du Programme APEF, la Réserve de Faune de Binder-Léré et le Parc National de Manda ont déjà été évalués. Cette action prévoit aussi la formation de deux techniciens du ministère central et d’une dizaine de personnes par aire protégée (staff, parc manager, délégué de l’environnement…). Ce travail, comme expliqué par les experts “permet d’évaluer la performance de gestion de chaque aire protégée  , de définir des niveaux de référence, de faciliter la planification, d’analyser l’état de conservation et de concentrer les évaluations de l’efficacité de la gestion sur les objectifs de conservation”.

Trois autres aires protégées sont en cours d’évaluation en novembre 2021 permettant d’établir pour la fin de l’année un rapport sur ces 5 aires. Ce rapport décrira, entre autres :

  • les résultats détaillés de l’analyse IMET pour chaque aire protégée,
  • l’évaluation IMET global pour ces 5 aires,
  • l’approche mise en place, les activités menées, le nombre de personnes formées ainsi que des recommandations.
A terme, il est prévu, tous les 2 ans, de réviser le bilan de chaque aire protégée.

***********************

Un outil au service de la gestion des aires protégées

Cet outil, développé par l’Union européenne, est devenu un outil standard en Afrique, où il sert à suivre et évaluer la performance et la gestion d’une aire protégée en organisant les informations disponibles selon des modèles prédéfinis pour élaborer des systèmes d’aide à la décision. L’IMET a été adopté par plusieurs institutions et organisations travaillant sur la conservation en Afrique et il est ainsi devenu un des plus communs outils pour évaluer l’efficacité de gestion d’une aire protégée (AP). IMET est en particulier l’outil standard parmi les APs de l’Afrique centrale, ce qui permet de comparer la performance de différentes APs dans la sous-région.

Il permet de :

  • définir des niveaux de référence,
  • faciliter la planification,
  • analyser l’état de conservation,
  • concentrer les évaluations de l’efficacité de la gestion sur les objectifs de conservation.