Création difficile d’un corridor de transhumance à Aboudeia

A Darasna et Agrap, la question épineuse des champs dans le corridor est toujours d’actualité. Selon les populations, les deux opérateurs ont déjà enregistré tous les champs et leurs propriétaires et créé une première feuille de route conjointe avec les 6 chefs de canton, chefs de villages, administrateurs et leaders d’opinion.

Cette feuille de route précise uniquement les mesures d’accompagnement proposées, elle a été soumise aux instances provinciales. Malheureusement aucun site d’accueil des populations qui seraient délocalisées n’a été identifié ni par les populations ni par l’administration.

Aucune issue n’a donc encore été trouvée jusqu’à présent tandis que la saison des pluies a commencé et que les populations ont lancé les travaux champêtres.

Une promesse de retour/feed-back dans un bref délai pour proposer la feuille de route d’un dénouement profitable à tous est faite.